Jeremy Jay
K Records , Differ-ant Recordings , St. Ives
Articles
Jeremy Jay - Dream Diary
Indie
"Dream Diary"
Cinquième album du dandy de Los Angeles. Ce « Dream Diary » initialement annoncé comme le pendant guitare de « Splash », sorti l’an passé, se révèle être un retour aux sources pour Jeremy Jay et son groupe. Ce disque regorge de perles Pop, à la délicatesse et au charme désuet comme en atteste l’imparable single : « Caught in a Whirl » A noter que Dream Diary n’est disponible qu’en vinyle ! « Avec la classe de David Bowie conjuguée à la sensibilité de Jonathan Richman et ses Modern Lovers, l’art de Jeremy Jay n’est jamais aussi éclatant que lorsqu’il pousse, comme ces orchidées sauvages, à l’ombre des passions les plus troubles et insondables. » MA...
En savoir plus
Jeremy Jay - Splash
Indie
"Splash"
« Moins dance, moins synthétique, Splash renoue plus encore que son précieux prédécesseur avec le charme désuet de la power pop des 70's, ce rock artisanal, mélodique et concis qui, des Records aux Shoes, aspirait à retrouver la simplicité et la magie des sixties » TELERAMA « Splash est un album d’errements nocturne truffé de néons étincelants où Jeremy Jay enfile ses lunettes noires pour nuits blanches afin de louvoyer parmi les ombres du jardin du Luxembourg. Et vu d’en haut y’a pas à dire, le garçon a toujours autant de classe.» MAGIC « Jeremy Jay propose un univers personnel composé de petites chansons rock, sans tapage, ni fioritures où tout est dans le style et la manière. (…) Tout au long de Splash ce qui prime c’est l’élégance alliée à la spontanéité.» ROCK STILL « Ce grand dadais californien de Jeremy Jay réalise depuis 2007 un parcours sans fautes. (…) Splash, troisième disque de Jeremy Jay, continue la lente remontée du temps direction les nineties de Pavement à Jonathan Richman, les travellings pour les skateur candides et les doigts qui claquent sur les mélodies taille basse.» TECHNIKART « Ici, le disco minimal à laissé la place à une fougue rock plus brute, se rapprochant de la confrérie DIY lo-fi de L.A. (…) Mais le romantisme sublime, la flegme légendaire et la mélancolie aérienne sont toujours de la party. » TSUGI « Jay fait parti de ces songwriters qui, à défaut d’avoir des choses à dire, en ont beaucoup à raconter. Comme tous les romantiques, jamais le dandy ne passe à l’acte. Comme d’habitude, un Jeremy Jay recèle des merveilles mais reste trop court. » VOX...
En savoir plus
Jeremy Jay - Splash
Indie
"Splash"
Jeremy Jay - Splash Jeremy Jay - Splash Jeremy Jay Indie Splash Sortie le : 2010-05-10 K Records LP « Moins dance, moins synthétique, Splash renoue plus encore que son précieux prédécesseur avec le charme désuet de la power pop des 70's, ce rock artisanal, mélodique et concis qui, des Records aux Shoes, aspirait à retrouver la simplicité et la magie des sixties » TELERAMA « Splash est un album d’errements nocturne truffé de néons étincelants où Jeremy Jay enfile ses lunettes noires pour nuits blanches afin de louvoyer parmi les ombres du jardin du Luxembourg. Et vu d’en haut y’a pas à dire, le garçon a toujours autant de classe.» MAGIC « Jeremy Jay propose un univers personnel composé de petites chansons rock, sans tapage, ni fioritures où tout est dans le style et la manière. (…) Tout au long de Splash ce qui prime c’est l’élégance alliée à la spontanéité.» ROCK STILL « Ce grand dadais californien de Jeremy Jay réalise depuis 2007 un parcours sans fautes. (…) Splash, troisième disque de Jeremy Jay, continue la lente remontée du temps direction les nineties de Pavement à Jonathan Richman, les travellings pour les skateur candides et les doigts qui claquent sur les mélodies taille basse.» TECHNIKART « Ici, le disco minimal à laissé la place à une fougue rock plus brute, se rapprochant de la confrérie DIY lo-fi de L.A. (…) Mais le romantisme sublime, la flegme légendaire et la mélancolie aérienne sont toujours de la party. » TSUGI « Jay fait parti de ces songwriters qui, à défaut d’avoir des choses à dire, en ont beaucoup à raconter. Comme tous les romantiques, jamais le dandy ne passe à l’acte. Comme d’habitude, un Jeremy Jay recèle des merveilles mais reste trop court. » VOXPO...
En savoir plus
Jeremy Jay - Slow Dance
Indie
"Slow Dance"
Nouvel album de JEREMY JAY, Slow Dance affiche un groove minimal et froid comme un CHROMATICS, avec une attirance irrésistible pour les vapeurs du VELVET UNDERGROUND, la tension des SMITHS et les popsongs nonchalantes de JONATHAN RICHMA...
En savoir plus
Jeremy Jay - Dreamland
Indie
"Dreamland"
En savoir plus
Jeremy Jay - A Place Where We Could Go
Indie
"A Place Where We Could Go"
Jeune songwriter hyperactif et hors du temps, JEREMY JAY vit à Los Angeles, mais sa musique vient de partout, héritière de JONATHAN RICHMAN & THE MODERN LOVERS, de la pop lo-fi, du lyrisme de MORRISSEY, et riche à la fois des arrangements voluptueux à la HARRY NILSSON et de l’esprit post-punk. Une belle surprise en provenance de l’écurie K Recor...
En savoir plus
Inscrivez-vous à notre Newsletter
Retrouvez-nous sur
Vidéos
Mike Krol "La La La"
Girls Names "A Hunger Artist"
Alice Russell, Heartbreaker
Soul/Funk
Podcasts
New Podcast!
A Fine Selection by One of Our Staff Member Marion!
Indie
Focus sur
The Brian Jonestown Massacre
Differ-ant
Panorama musical
Une sélection éclectique !